Remington 12 – Machine à écrire

Animation 3D, Modélisation 3D, Motion Design

Remington 12 – Machine à écrire

Contexte

Pour ce projet personnel, j’ai voulu faire revivre un modèle mythique de machine à écrire : la Remington 12.

Remington Rand est un fabricant américain de machines de bureau, très connu pour avoir été le fabricant initial de l’UNIVAC I (premier ordinateur commercial réalisé aux États-Unis), qui fait désormais partie de Unisys. Remington Rand a produit aussi des machines à écrire, des armes et des rasoirs électriques (source Wikipédia).

 

 

Recherches

N’ayant pas de modèle réel pour prendre les bonnes dimensions de la machine, j’ai du commencer par une grande phase de recherches avant de pouvoir commencer quoi que ce soit.

Cette phase est très importante pour moi car elle permet à la fois de se renseigner sur l’objet en lui même, comment il fonctionne, tout ça pour s’inspirer visuellement et mieux se plonger dans l’univers en question.

Le principal avantage avec ce type de machine ce qu’il existe beaucoup de monde qui possède ce genre de modèle et qui veut les revendre : ce qui fait que le nombre de références de photos et de détails sont abondants.

J’ai voulu coller au mieux au modèle réel et c’est pourquoi j’ai pris certains éléments de textures comme la pastille, le logo ou encore la police d’écriture directement à se source : sur des photos recherchées.

 

 

Logo_et_pastille_Machine_a_ecrire

Logo « Remington » et pastille originale

Déroulement du projet

Pour ce projet, j’ai voulu tester et créer mes rendus au fur et à mesure, sans avoir de storyboard ou de concept en tête pour m’obliger à penser à plusieurs angles de caméra dans ma tête. L’idée étant de garder toujours de la même organisation dans la scène et de créer les mouvement de caméra autours.

 

Modélisation et texturing

La modélisation de la machine s’est faite assez rapidement dans logiciel. J’ai hésité à aller sur un logiciel de hard surface ou CAO comme Fusion mais j’ai voulu avoir le contrôle du nombre de polygones sachant que plus tard j’allais devoir faire le rendu sous Octane (plus la scène est optimisée, moins le moteur de rendu mettra de temps à rassembler les éléments de la scène). Pour avancer au plus vite, j’ai trouvé un modèle complètement différent de machine à écrire en 3D qui m’a servit de base. Il m’a donné des idées pour rajouter plus de détails et de réalisme au modèle que je voulais créer.

Capture_Modelisation_machine_a_ecrire

Capture d’écran de Cinema 4D lors de la création de la Remington

Pour le texturing (le fait d’appliquer des matériaux à de la géométrie), j’ai beaucoup observé les photos de recherches trouvées pour établir des matériaux réalistes. Notamment la peinture écaillée sur

Galerie

Galerie des différentes scènes

Rendu final

Voici ce que rend l’animation au final :